Menu
Vignoble

L'AOC Pessac Léognan

Une jeune appellation née sur un terroir séculaire

Situé sur le vignoble des Graves, lui-même rattaché à celui de Bordeaux, le pessac-léognan est une appellation d’origine contrôlée dont le vin est produit autour des communes de Pessac et de Léognan, au sud de Bordeaux.

Malvina Millerand

Le vignoble

de l’appellation Pessac-Léognan

L’appellation Pessac-Léognan existe depuis seulement une trentaine d’années. La signature, le 9 septembre 1987, du décret d’appellation marque la reconnaissance d’un vignoble issu du terroir qui a vu naître au 18e siècle le « New French Claret » au Château Haut-Brion - grand cru classé 1855.

Le sol, le climat et les savoir-faire de production des vins rouges comme des vins blancs secs présentent une qualité exceptionnelle, remarquée déjà depuis des siècles. Le terroir se caractérise par les dépôts de graves : des galets et graviers roulés par la Garonne depuis près de deux millions d’années. Le climat est régulé à l’est par le fleuve qui atténue les gelées et à l’ouest par la forêt qui protège des vents dominants et maintient au sol l’humidité.

La reconquête de ce vignoble depuis une quinzaine d’années permet de maintenir la surface d’exploitation de l’appellation face à l’extension urbaine de la proche périphérie de Bordeaux. Avec la replantation de plus de mille hectares de vignes, les viticulteurs ont retrouvé les 1700 hectares que possédait encore le vignoble en 1935. Aujourd’hui, la surface globale dépasse les 1790 hectares de production.

L’aire d’appellation Pessac-Léognan s’étend sur 10 communes : Cadaujac, Canéjan, Gradignan, Léognan, Martillac, Mérignac, Pessac, Saint-Médard-d’Eyrans, Talence et Villenave-d’Ornon.

Les cépages de l’appellation Pessac-Léognan pour les vins rouges sont le cabernet sauvignon, le merlot et le cabernet franc. D’autres cépages sont aussi autorisés dans les assemblages comme le carménère, le côt (malbec) et le petit verdot. La surface de production s’élève à environ 1500 hectares.

Pour les vins blancs, c’est le sauvignon qui domine, parfois associé au sémillon. La muscadelle et le sauvignon gris sont également autorisés. La surface des vignes destinées à la production de ces vins blancs secs est proche de 300 hectares.

Soigneusement sélectionnée, la production annuelle du pessac-leognan s’élève à 65 000 hectolitres, soit près de 9 millions de bouteilles (80 % de rouges et 20 % de blancs secs). Les Crus classés de Graves représentent environ 20 % des volumes produits dans l’appellation Pessac-Léognan. Très recherchés par les clientèles étrangères, les vins exportés à l’international concernent les trois quarts de la production.

La plupart des châteaux de l’appellation Pessac-Léognan proposent des visites. Sur les 29 châteaux viticoles de l’appellation, 22 sont situés sur le territoire de Montesquieu. L’appellation comprend la totalité des Crus Classés de Graves, soit 14 châteaux pour 16 crus homologués par décrets du 7 août 1953 et du 16 février 1959 (vins rouges et/ou blancs secs). Le plus célèbre demeure le Château Haut-Brion, premier grand cru classé en 1855 (Graves rouge).

Profitez d’une visite à la propriété pour déguster une sélection de vins, participer à une initiation à l’œnologie ou encore découvrir d’autres facettes d’un domaine. Le Château Smith Haut-Lafitte entouré d’un sous-bois de 10 hectares propose à ses visiteurs un parcours artistique sur la thématique du Land Art dans la « Forêt des sens ».

Découvrez le charme de ces propriétés aux accents authentiques, de demeures bourgeoises en châteaux historiques et prenez le temps de vivre une expérience touristique et œnologique !

En savoir plus sur les visites de châteaux viticoles...