Menu
Ecrito Le Terroir en avant des vignes
Laurent Wangermez
Vignoble

L'AOC Graves

L’origine des vins de Bordeaux

Le vignoble de Graves est le plus ancien du bordelais. Au 18e siècle, Montesquieu en était le parfait ambassadeur lors de ses voyages à Paris et en Grande-Bretagne. Ce vignoble de 3500 hectares situé au sud de la capitale girondine produit des vins de qualité qui séduiront les amateurs de bordeaux.

Malvina Millerand

Les Graves s’étendent de La Brède à Langon, au sein d’une bande de terre de 55 km sur 10 km de large. Les vignes sont bordées à l’ouest et au sud par une forêt de pins et à l’est par la Garonne. Au sein de l’aire d’appellation « vins de Graves » se trouve également l’AOC « Pessac-Leognan », réservée aux grands crus de l'appellation contrôlée « Graves ».

Les Graves sont l’une des plus anciennes appellations du Bordelais. Les grands domaines créés entre les 16e et 18e siècles produisent à cette époque des vins de qualité sous le nom commun de « vins de Graves » alors considérés comme le vin de Bordeaux par excellence. Montesquieu, qui était aussi vigneron à La Brède, en était d’ailleurs l’ambassadeur tant à Paris qu’en Grande-Bretagne. De sa région, il disait « l’air, les raisins, les vins des bords de Garonne et l’humeur des Gascons sont d’excellents antidotes contre la mélancolie ».

Les vins de Graves ont la particularité de porter le nom de leur sol, qui provient de « gravas » en occitan gascon. Les graves ne sont autres que des dépôts de graviers et de galets déposés par la Garonne souvent mélangés à du sable et de l’argile. Ils présentent l’avantage de redistribuer progressivement à la vigne, le soir venu, la chaleur du soleil emmagasinée au cours de la journée, contribuant ainsi à une meilleure maturation du raisin.

Parmi les vins de Graves, on distingue trois appellations : les graves rouges, les graves blancs et les graves supérieures. Les graves supérieures sont des vins blancs moelleux produits dans la périphérie des AOC de Barsac et de Sauternes.

Les vins de Graves demeurent des vins d’assemblage dont les cépages proviennent du merlot, cabernet, malbec et petit verdot pour les vins rouges et du sémillon, sauvignon et muscadelle pour les vins blancs. Ces vins de garde se conservent entre 5 et 15 ans.

Les vins rouges bénéficient d'un encépagement équilibré, où le cabernet apporte arôme et structure et le merlot parfum et souplesse. Lorsqu'ils sont jeunes, ils développent des arômes de fruits rouges.

Élaborés avec du sémillon, les vins blancs secs réservent des notes de cire et de miel. Assemblés au sauvignon, ils font ressortir des arômes d'agrumes. Les graves supérieures, de couleur jaune dorée, se caractérisent par une harmonie entre l'acidité et le moelleux. Ils développent des notes de grillé, de miel, et parfois de fruits secs.

Aujourd'hui, le vignoble compte 3500 hectares de vignes cultivés par 240 viticulteurs de l'appellation qui travaillent avec passion et rigueur afin de continuer à produire des vins blancs et rouges à la hauteur de leur notoriété.

En moyenne, 160 000 hectolitres sont produits chaque année, soit l'équivalent de 20 millions de bouteilles. Environ deux tiers représentent les graves rouges. Le tiers restant se partage entre les graves blancs secs et les graves supérieures.