Chargement
en cours ...

Château de La Brède

LA BREDE

Sur ce domaine naquit, le 18 janvier 1689, Charles Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, auteur des "Lettres Persanes" et de "L'esprit des Lois". Edifié à partir du XIVème siècle sur les ruines d'une construction plus ancienne, le château a été remanié à partir de la Renaissance. Il a conservé son caractère de forteresse, atypique par sa forme polygonale qui se reflète dans l'eau des larges douves qui l'entourent. Montesquieu y séjournait régulièrement, retrouvant, dans ce havre de paix, le bonheur d'une vie simple et un environnement propice à la réflexion et à l'écriture. Les lieux sont entourés d'un très beau parc à l'anglaise, dont le goût lui vint lors d'un séjour outre-manche.
+ d’infos

Château Malleret

CADAUJAC

Château « Monument Historique » agréablement situé au bord de la Garonne, voisin des plus grands crus des Graves, et dans un environnement privilégié (Zone Natura 2000 et zone d'Intérêt Ecologique faunistique et floristique). Demeure habitée par ses propriétaires et joliment meublée. Le parc également Monument Historique allie un jardin classique « à la Française » avec des jardins à thèmes : roseraie, jardins de couleurs, labyrinthe, potager, paons. La visite est faite par les propriétaires.
+ d’infos

Mémorial de la Ferme de Richemont

SAUCATS

Sur l'emplacement de la vieille ferme de Richemont, fut érigé, à partir de 1949, le Mémorial en souvenir des 13 jeunes élèves ou anciens élèves du Lycée Montaigne à Bordeaux, tombés, pour la plupart sous les balles ennemies le 14 juillet 1944 pour que vive la France.
+ d’infos

Domaine de Droit Clavé

CADAUJAC

Maison de maître du XVIIIe siècle, située en bord de Garonne, inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1988.
+ d’infos

Villa Maglya

BEAUTIRAN

Le Musée des Techniques présente les toiles imprimées de Beautiran et l'aluminium de son origine à nos jours.
+ d’infos

Château Couloumey

BEAUTIRAN

Au cœur des vignobles de Graves, le Château Couloumey, chartreuse du XVIIIème siècle aux belles proportions, forme un ensemble de belle qualité. Son logis, ses dépendances, sa chapelle, son jardin topiaire, le parc composé d'arbres centenaires, de bassins et deux allées cavalières, et ses vignes, le tout sur 12 hectares, sont un bel exemple d'une propriété viticole du XVIIIème siècle. Le colombier octogonal du XVIIème siècle, gardien de la cour d'honneur, est répertorié aux « Pigeonniers de France ».
+ d’infos