Chargement
en cours ...
AccueilLa GirondeVisiter BordeauxTop 10 des choses à faire à Bordeaux
Le top 10 de Bordeaux, Gironde, France

1. La Place de la Bourse

Typique de l’architecture du 18ème siècle, cette place fut construite en créant une brèche dans les remparts, avec l’idée de donner un visage de la ville plus accueillant en arrivant par le fleuve. Place Royale, puis Place de la Liberté, c’est la Place de la Bourse depuis 1848. La statue actuelle représentant les trois grâces à été l’emplacement de celle de Louis XV, puis de l’arbre de la révolution jusqu’en en 1869. Aglaé, Euphrosyne et Thalie, les filles de Zeus, en sont désormais le symbole.

La Place de la Bourse, Bordeaux, Gironde, France
Le miroir d'eau, Bordeaux, Gironde, France

2. Le Miroir d'eau

Le plus grand du monde avec ses 3 500 m2. C’est une fine pélicule d’eau qui recouvre le sol de cette immense fontaine, qui alterne entre jets brumisateurs et miroir d’eau calme, en face de la Place de la Bourse et juste au bord de la Garonne le long de la promenade des quais. Les enfants adorent.

Le Grand Théâtre, Bordeaux, Gironde, France - Patrick Despoix

4. Le Grand Théâtre

Achevé en 1780, il est l’un des phares de Bordeaux. L’intérieur vaut la visite. La décoration de bleu, blanc et or de ces origines a été restaurée et a chassé les couleurs or et rouge du 19ème siècle.

5. Le Pont Jacques Chaban Delmas

C’est le plus haut pont levant d’Europe, et un concentré de technique et d’architecture contemporaine. 575 mètres de long et 77 mètres de haut. Vous pouvez le franchir à pied ou à vélo et bien sur en voiture. La nuit l’éclairage est l'une des choses à voir absolument lors d’une promenade sur les quais. S’il est éclairé en bleu, c’est marée haute, si l’éclairage est vert, la marée est basse.

Le pont Jacques Chaban Delmas, Bordeaux, Gironde, France - licence Creative Commons
La Cathédrale Saint-André, Bordeaux, Gironde, France - Caroline Vivier

6. La Cathédrale Saint-André

C’est le plus grand édifice religieux de Bordeaux, situé à côté de l’Hôtel de ville. Il est complété par la Tour Pey Berland, clocher séparé de la Cathédrale et du haut de laquelle on peut avoir l’une des plus belles vues de Bordeaux. Sur une base de 1096 fut construite cette cathédrale gothique entre les 12èmes et 16ème siècles. Elle fut notamment le lieu de mariage d’Aliénor d’Aquitaine et de Louis VII mais aussi plus tard de Louis XVIII et d’Anne d’Autriche.

7. Le Monument aux Girondins

Tout en haut de la place des Quinconces, ce monument fut construit de 1894 à 1902. Il célèbre le souvenir des députés Girondins exécutés pendant la Terreur. Il est formé par deux bassins, deux fontaines représentant des chars tirés par des chevaux. Au centre, une colonne de 54 mètres de hauteur se termine par une statue représentant « la liberté brisant ses chaines ».

Le Monument aux Girondins, Bordeaux, Gironde, France - Marc Ryckaert
La Grosse Cloche, Bordeaux, Gironde, France - licence Creative Commons

8. La Grosse Cloche

C’est un des vestiges du Moyen Age, qui était autre fois le beffroi l’hôtel de ville. Elle date du 15ème siècle et fut construite adossée à l’église Saint-Eloi, sa voisine du 12ème siècle. Pour la bâtir il a fallut ouvrir le rempart du 13ème siècle. Elle fut la porte d’entrée dans la ville des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, d’où le nom de la magnifique rue qui la prolonge : la rue Saint-James, l’une des plus belles de Bordeaux.

9. La Porte Cailhau

Sur la très belle et sympathique place du Palais se trouve la porte Cailhau, sous laquelle on passe pour accéder aux quais. Elle fut l’entrée de la ville depuis le port au Moyen Age. Les quais de Bordeaux n’étaient pas construits et la rive de la Garonne descendait en pente depuis la porte. En Gascon Cailhau se traduit par caillou, car c’est ce quais qui fut pavés en premier. Elle fut construite à la fin du XVème siècle et remplaçat la précédente porte qui était un peu plus éloignée des quais, pour servir d’élément de défense mais aussi d’arc de triomphe.

La Porte Cailhau, Bordeaux, Gironde, France - licence Creative Commons
Le Jardin Public, Bordeaux, Gironde, France - Marc Ryckaert

10. Le Jardin Public

C’était à l’origine, en 1746, un jardin à la française. Planté pour donner un cadre agréable de nature aux bordelais, il connu une période d’abandon après la Révolution. En 1856 il est transformé en parc à l’anglaise, aspect qu’il conserve encore aujourd’hui. Hormis le parc en lui-même, la grille de clôture est un lieu d’exposition artistique régulier utilisé par la Mairie. On y trouve également un café-restaurant, « l’Orangerie de Bordeaux » qui permet de profiter du cadre en faisant un pause.